Bridgeman Logo
[]
Votre Sélection en cours
média(s) Média(s)
{"event":"pageview","page_type1":"news","page_type2":"news_case_studies","language":"fr","user_logged":"false","user_type":"ecommerce","nl_subscriber":"false"}

Entretien avec Marc Charmet (CCI) - Pleins feux sur les collections

Bridgeman Images est fier de représenter les archives CCI pour l'octroi de licences d'images et la reproduction. La collection Charmet est composée d'une riche variété de photographies, de caricatures, de dessins, d'affiches et d'illustrations. 

 

David de notre équipe de partenariat de contenu a rencontré Marc Charmet, le propriétaire de la collection, pour un entretien sur CCI et les Archives Charmet fondées par le père de Marc.


Que retenez-vous des archives de votre père ?



Samedi matin, 8 heures, j’ai 12 ans, avec mon père nous nous rendons en équilibre sur un scooter a la Bibliotheque des Arts Décoratifs, il y manipule des documents, illustrations, énormes classeurs, il photographie, je tiens les pieds, ajuste les lumières, puis un autre jour de vacances scolaires la BNF, rue de Richelieu, la Mazarine, des lieux illustres, des manuscrits hors de prix, des images d’un autre temps, parfois je m’ennuie, mais les gens sont gentils avec moi... je m’assieds sur une chaise et regarde ces témoignages d’un autre temps. Pour moi les archives de mon père c’est cela, une autre version de l’histoire, des endroits magiques, de la beauté cachée dans de la poussière...

 

L'homme connecté du futur, toujours en train de travailler et ne dormant jamais. Illustration dans le magazine : Aller Lapja, Hongrie, 1927 / Collection privée / Photo: © CCI / Bridgeman Images



Quelle a été votre inspiration pour lancer votre propre collection ? Comment l'avez-vous commencé et sur quels domaines vous êtes-vous concentré au début du développement ?
 


Hormis l'évident lien affectif, en travaillant à mes petites images je garde contact avec mon père dont la disparition m’a profondément marquée, j’ai toujours été fasciné par la petite version de l’histoire. Voulant être auteur de bande dessinée, avant de bifurquer vers la musique, l’illustration populaire m’a toujours intéressé. Je trouve émouvant tous ces visages d'êtres ayant existé et que nous avons oublié, d’enfants dans des publicités des années 50, de personnages, un peu comme lorsque je passe devant une barre d’immeubles le soir et voit au loin quelques lumières allumées et je me demande qui sont ces gens, que font ils ? Devant mes cartes postales, mes imageries, devant ces preuves illustrées du non art, de la non beauté (alors que l’on nous persuade que l’art doit être partout, un chef est un artiste de nos jours) je vois juste les désirs d’une société, sa réelle vie, ses peurs… c’est pourquoi je souhaite de plus en plus me concentrer sur la vie ordinaire plutôt que l’art, l’histoire…
 

 

La mode dans les années trente, 1930 / Collection privée / Photo: © CCI / Bridgeman Images
Bastion du pêcheur, Budapest, vers 1930 / Collection privée / Photo: © CCI / Bridgeman Images



Comment la collection est-elle devenue la vaste archive qu'elle est aujourd'hui ? Quelle était la philosophie derrière ce développement ?



Un travail de fourmi, depuis bientôt 20 ans, tous les jours dénicher de nouveaux supports, scanner, photographier, corriger, faire œuvre de collection sans limites, je crois a l’amassement, à la puissance de la masse, comme une mine, ou à force de creuser, et de retirer de la terre, briser du roc, et finit par trouver un diamant brut. J'espère en avoir quelques uns dans ma collection.
 


Y a-t-il un domaine de la collection dont vous êtes le plus fier ou que vous considérez comme particulièrement rare ?

 

Je ne sais si ils sont rares, mais j’aime particulièrement tout ce qui traite du mode de vie dans les années 50, publicités pour des tupperware, enfants glissant sur un toboggan qui vraisemblablement ne serait plus conforme, j’aime cet air de liberté et d’enthousiasme que je lis dans le regard des gens, mannequins…

Un marabout africain, vers 1930 / Collection privée / Photo: © CCI / Bridgeman Images
Salon de l'automobile de Paris, 1950 / Collection privée / Photo: © CCI / Bridgeman Images



Comment travaillez-vous avec la technologie ? Quelles possibilités techniques vous excitent à l'avenir ?



Bien évidemment je travaille devant l’ordinateur toute la sainte journée. Corrige les défauts, améliore, tout en tentant de rester dans l’historique. Depuis quelques années j’ai commence a coloriser les documents noir et blanc, j’aime leur donner une seconde chance, alors que cela a longtemps été tabou pour moi, je réfléchis également a la possibilite d’en créer des petites animations, d’en faire des gifs, cela serait très amusant même éventuellement d’y apporter un peu d’humour de les rendre plus « catchy », en cela je me rapprocherai de mon premier amour la bande dessinee… Mais cela est une autre histoire…

 

Sur un sous-marin géant, vers 1910. La vie sous l'océan dans le futur : les passagers d'un sous-marin. Chromo de la collection futuriste : "En l'an 2000", France, vers 1910 / Collection privée / Photo: © CCI / Bridgeman Images

Découvrez toutes les images de l'archive Charmet

Découvrez toutes les images de la collection Marc Charmet

 

On peut vous aider ?

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir plus ou pour profiter de notre service de recherche d’images gratuit.

Related Content

Bridgeman Images est fier de représenter les archives CCI. David de notre équipe de partenariat de contenu a rencontré Marc Charmet, le propriétaire de la collection, pour un entretien sur CCI et les Archives Charmet fondées par le père de Marc.
Lire plus
En 2022, sa Majesté la Reine deviendra le premier monarque britannique à célébrer un Jubilé de Platine, un règne de 70 ans, après son accession au trône le 6 février 1952, alors qu'elle n’avait que 25 ans.
Lire plus
Le chef-d’œuvre est disponible pour en admirer les moindres détails sur le site internet de Bridgeman Images
Lire plus