Nouvelle représentation : Derby Museum and Art Gallery

 

Widow of an Indian Chief (detail), 1785 by Joseph Wright of Derby (1734-97) / Derby Museum and Art Gallery, UK
Widow of an Indian Chief (detail), 1785 by Joseph Wright of Derby (1734-97) / Derby Museum and Art Gallery, UK

 

 


Derby Museum and Art Gallery hébergent de nombreuses collections diverses, parmi lesquelles l'une des plus prestigieuses est sans aucun doute celle du plus grand artiste de la ville : Joseph Wright de Derby. Ses peintures sont désormais accessibles sur le site internet de Bridgeman.
 
 
Le peintre
 
Né en 1734, Joseph Wright devint l'un des peintres les plus importants de la fin du XVIIIe siècle. Au delà de ses portraits et paysages, Wright est particulièrement connu pour ses représentations des expériences scientifiques et des démonstrations qui allaient définir l'Age des Lumières et la Révolution Industrielle.
 
 
 
 
 

 

The Orrery, c.1766 (oil on canvas) by Joseph Wright of Derby (1734-97) / Derby Museum and Art Gallery, UK
The Orrery, c.1766 (oil on canvas) by Joseph Wright of Derby (1734-97) / Derby Museum and Art Gallery, UK

 

 

The Alchymist, 1771 (oil on canvas) by Joseph Wright of Derby (1734-97) / Derby Museum and Art Gallery, UK
The Alchymist, 1771 (oil on canvas) by Joseph Wright of Derby (1734-97) / Derby Museum and Art Gallery, UK

 

 
 
 
Les Lumières
 
La ville de Derby a joué un rôle important dans le siècle des Lumières du XVIIIe, l'engagement de Wright envers les sujets et matières scientifiques a pu être influencé par les conférences et démonstrations données par les voyageurs scientifiques à l'Hôtel de Ville de Derby dans les années 1750 et 1760.
 
 
L'une des peintures majeures de Wright, "Philosophe faisant un exposé sur le planétaire" (A Philosopher Lecturing on the Orrery, 1766), est considérée comme un chef d'oeuvre de l'art britannique. Le tableau représente la scène contemporaine d'une conférence scientifique. Un philosophe en manteau rouge démontre le mouvement des planètes autour du soleil, à l'aide d'une maquette mécanique appelée "planétaire".
 
 
Le clair-obscur
 
La renommée de Wright lui vient largement de sa technique du clair-obscur (l'usage de forts contrastes entre les effets d'ombre et de lumière), qu'on retrouve dans une autre toile célèbre, "L'Alchimiste" (The Alchymist, 1771). L'alchimiste de Wright, à la recherche de l'insaisissable Pierre Philosophale, s'agenouille devant son expérience et observe, extasié, la réaction à l'origine du phosphore.
 
 
 
 
 
 

Back to top