La vie dans les tranchées de la Grande Guerre

Sur la ligne de front : comment les soldats vivaient dans les tranchées de la Grande Guerre

Quand on pense à la Première Guerre Mondiale, l’image des soldats dans les tranchées nous vient immédiatement à l’esprit. Les tranchées étaient un moyen efficace pour se protéger des tirs et des attaques et, malgré un grand nombre de tentatives, elles s’avérèrent impossible à franchir pour les soldats ennemis.

A sentry in the trenches, 1916, English Photographer / Private Collection / The Stapleton Collection / Bridgeman Images

 

WWI, allied troops fighting from trenches, German troops surrender in trench / Bridgeman Footage

 

 
 
Les Premières Tranchées
 
Les premières tranchées furent creusées après la Bataille de la Marne en 1914. S’étendant sur plus de 350 kilomètres entre la frontière suisse et la mer du Nord, les tranchées marquaient les bordures des territoires contrôlés par les Alliés et les Pouvoirs Centraux. La partie inoccupée entre les deux territoires était connue sous le nom de No Man’s Land. C’est là que, pendant la trêve de Noël de 1914, les soldats des deux camps échangèrent des cadeaux et jouèrent au foot. 
 
 
Le système des tranchées
 
La plupart des récits des tranchées sont centrés sur la ligne de front. Cependant, les soldats passaient la plupart de leur temps à l’arrière dans les tranchées de. Lors des roulements, les soldats bougeaient d’un niveau à l’autre à travers un système de tranchées de connexion. On trouvait aussi dans les tranchées des infirmeries et des zones d’abri ou l’on pouvait se protéger des tirs ennemis et du mauvais temps.
 
Four German soldiers sit and write in a trench on the Western Front, 1915, German School / Private Collection / © Galerie Bilderwelt / Bridgeman Images

 

Soldier reading 'Notre Belgique', 1917, Jacques Moreau (b.1887) / Archives Larousse / Giraudon / Bridgeman Images

 

 

 

La vie quotidienne dans les tranchées
 
Les représentations traditionnelles des soldats soumis aux bombardements intenses ou bien partant à l’attaque dans le No Man’s Land étaient en fait des événements assez rares. La vie quotidienne sur le front consistait aussi à effectuer des tâches routinières et les soldats pouvaient également rattraper un peu de sommeil perdu. Hors des tranchées, les soldats s’entrainaient, partaient en convalescence,  en permission, ou bien passaient du temps avec leurs familles.
 
 

 

German infantrymen in a trench on the Western Front during WWI, France, 1914-16, German Photographer / © SZ Photo / Scherl / Bridgeman Images

 

En savoir plus
 
Voir toutes nos images et toutes nos séquences de films des tranchées dans les archives Bridgeman. 
 
Visitez notre section sur le Centenaire de la Grande Guerre pour une recherche plus approfondie sur cette période de l’histoire. 
 
Contactez-nous pour toutes autres questions, y compris sur l’accès à nos collections qui ne sont pas encore en ligne.
 
The plague of rats in the French trenches, English photographer / Private Collection / © Look and Learn / Bridgeman Images

 

 


Back to top