Mort de Clovis

Né vers 465, mort à Paris en 511, roi des Francs de 481 à 511 Clovis 1er est le fils de Childéric 1er. A la mort de son père en 481, Clovis hérite d’un petit royaume qui s’étend entre la mer au Nord, l’Escaut à l’Est, les diocèses de Thérouane et de Boulogne à l’Ouest et celui de Cambrai au Sud. Rapidement Clovis élimine le dernier représentant romain qui dirige le pays situé entre la Somme et la Loire. Il prend Soissons en 486 pour en faire sa capitale. De Clotilde, qu’il épouse à Soissons Clovis aura quatre enfant : Ingomer, Clodomir en 495, Childebert en 497, Clotaire en 500 et Clotilde.
Aux environs de 496, lors de la bataille de Tolbiac, Clovis repousse les Alamans et occupe une partie de leur territoire. Aux alentours de 505, les Alamans pourtant vassaux des Francs se soulèvent : une nouvelle fois ils sont écrasés par les troupes de Clovis. Les survivants vont se réfugier sur les terres du roi des Ostrogoths  Théodoric. L’empereur d’Orient Anastase envoie immédiatement ses propres troupes sur la frontière italienne. De plus il passe un accord d’assistance avec Clovis par l’entremise de Sigismond fils de Gondebaud roi des Burgondes. Théodoric obligé de défendre sa frontière contre les troupes d’Anastase n’est plus en mesure d’apporter un soutien militaire à Alaric II qui se retrouve face aux trois mille hommes conduits par Clovis. Après plusieurs charges, le face-à-face entre les deux hommes a lieu : Clovis tue Alaric II. Toute l’armée des Wisigoths est massacrée. En 508, Clovis quitte Soissons pour Paris et en fait sa capitale. Il s’installe dans une palais situé dans l’île de la Cité. Seul maître des Francs, son royaume s’étend du Rhin jusqu’aux Pyrénées.
C’est en 498 que Clovis reçoit le baptême de la part de l’évêque Rémi à Reims : il devient le premier roi chrétien. Près de trois mille guerriers francs recevront aussi ce baptême. Pour affirmer sa foi chrétienne récente, Clovis fait construire une basilique sur une colline proche de Paris. Il est enterré dans la crypte en 511 et Clotilde le rejoindra en 545. Un peu plus tard on déposera les reliques de Sainte-Geneviève et la basilique prendra son nom. A cet emplacement Louis XV fera construire le Panthéon.

d'avantage d'images >

 

Clovis I, roi des Francs, extrait du Recueil des Estampes, représentant les Rangs et les Dignités, suivant le Costume de toutes les Nations existantes, publié en 1780, Pierre Duflos
Clovis I, roi des Francs, extrait du Recueil des Estampes, représentant les Rangs et les Dignités, suivant le Costume de toutes les Nations existantes, publié en 1780, Pierre Duflos

 

 

Clovis ouvrant la voie pour les Francs, école française, 15eme siècle
Clovis ouvrant la voie pour les Francs, école française, 15eme siècle

 

 

“Si tu me donnes la victoire sur ces ennemis, je me ferais baptiser en ton nom », planche extradite de L’Histoire de France de Mary MacGregor, 1920, lithographie couleur, William Rainey
“Si tu me donnes la victoire sur ces ennemis, je me ferais baptiser en ton nom », planche extradite de L’Histoire de France de Mary MacGregor, 1920, lithographie couleur, William Rainey

 

 

Le Bapteme de Clovis I, roi des Francs, huile sur toile, Pierre Puget
Le Bapteme de Clovis I, roi des Francs, huile sur toile, Pierre Puget

 

 

Saint-Remegius, étude pour les vitraux de la Cathédrale de Chester, 1925, George Daniels
Saint-Remegius, étude pour les vitraux de la Cathédrale de Chester, 1925, George Daniels

 

 

Bataille  de Tolbiac en 496, 1837, huile sur toile, Ary Scheffer
Bataille de Tolbiac en 496, 1837, huile sur toile, Ary Scheffer

 

 

Tombeau de Clovis, roi des Francs, Pierre, école française, XIIIeme siècle
Tombeau de Clovis, roi des Francs, Pierre, école française, XIIIeme siècle

 


Retour en haut de la page